Schulterchirurgie Schweizer Paraplegiker-Zentrum

Chirurgie de l’épaule

Les personnes paraplégiques souffrant de l’épaule sont nombreuses. Comme les utilisateurs de fauteuils roulants dépendent de leurs bras pour pouvoir effectuer leurs activités quotidiennes de façon autonome, l’articulation de l’épaule est très fortement sollicitée et parfois de façon non physiologique..

Si l’on regarde la vie quotidienne d'un utilisateur de fauteuil roulant, on peut raisonnablement supposer que les muscles de l’épaule se fatiguent en raison de la surcharge, notamment lors du transfert et de l’utilisation du fauteuil roulant et ainsi le centrage dynamique de la tête humérale n’est plus garanti pendant le mouvement. Cela génère des dommages articulaires qui progressent rapidement.

Malheureusement au moment de la consultation, la douleur est souvent permanente et ne peut plus être contrôlée par des thérapies conservatrices, ou une perte de fonction importante est déjà présente. Dans la plupart des cas, cela signifie un obstacle dans le transfert du corps, processus qui détermine l’autonomie d’une personne paralysée.
 

De nombreuses années d’expérience

Depuis 2005, la chirurgie spinale / orthopédie au Centre suisse des paraplégiques (CSP) Nottwil propose une consultation sur les articulations avec le Dr Méd. Jacek Kerr. Toutes les mesures conservatrices et chirurgicales sont effectuées. Les opérations incluent des reconstructions arthroscopiques («technique de serrure») des tendons et des ligaments, la réparation des fractures, l’implantation d’endoprothèses et le traitement d'autres blessures et troubles des membres inférieurs et supérieurs. Un soutien complet et un échange constant ont lieu avec l’orthopédie de l’hôpital universitaire Balgrist de Zurich. La consultation, la thérapie conservatrice et chirurgicale au CSP sont également ouvertes aux patients non paralysés. Vous pouvez bénéficier de l’expérience spéciale dans le traitement des épaules et autres articulations «exigeantes».

Offres de traitement

  • Traitement
    Les priorités de notre traitement sont entre autres le traitement chirurgical des blessures musculo-squelettiques aiguës, ainsi que le traitement des lésions dégénératives des grosses articulations. Pour cela, des techniques chirurgicales principalement mini-invasives sont utilisées sur les articulations du genou, de l’épaule, du coude et de la cheville.
    Contrairement aux techniques ouvertes, le traumatisme chirurgical en interventions arthroscopiques est très faible. Et vous profitez de nombreux avantages. La fonction proprioceptive, essentielle pour une articulation intacte, est maintenue de sorte que la performance athlétique peut être rapidement restaurée à son ancien niveau. De plus, une mobilisation plus précoce est possible et le séjour en hôpital est nettement plus court. L'approche mini-invasive réduit la morbidité, les douleurs post-opératoires et donne de meilleurs résultats au niveau esthétique.


    Diagnostic
    Le diagnostic et le traitement sont basés sur les dernières découvertes de la recherche médicale. Grâce à l’étroite collaboration avec l’hôpital cantonal de Sarnen et le Centre suisse des paraplégiques, il est possible d’utiliser des techniques d’imagerie de pointe. Cela inclut par exemple l’imagerie par résonance magnétique, particulièrement utile pour le diagnostic des blessures à l’épaule, au genou et à la cheville.

  • Coude
    L’arthroscopie du coude, en particulier, a évolué ces dernières années, grâce à des avancées techniques particulièrement nombreuses. Cela a permis d’améliorer les options de traitement et d’élargir la gamme d’applications. Ce qui était possible il y a quelques années avec de multiples incisions cutanées (à savoir la représentation de tous les segments articulaires) est devenu possible grâce à l’arthroscopie diagnostique du coude. Dans le coude, la plupart des blocages par les corps d'articulation libres et les douleurs à l’effort dans l’arthrose nécessitent habituellement un traitement arthroscopique. D'autres options de traitement existent pour les défauts du cartilage et de l’os (même l’évaluation des fractures osseuses) en particulier au niveau de la tête radiale, mais aussi dans les autres segments articulaires du coude. La solution d'adhérences avec restriction sévère du mouvement et l’enlèvement d’une muqueuse enflammée (synovite), en particulier dans le cas d’une maladie rhumastismale, représentent souvent une bonne indication pour l’exploration articulaire du coude


    Main
    Le syndrome du canal carpien est également appelé syndrome de compression du nerf médian. C’est le syndrome d’étranglement le plus répandu. Il représente environ 20 % de toutes les lésions nerveuses périphériques existantes. Les femmes sont beaucoup plus souvent touchées que les hommes, entre 40 et 60 ans. L’incidence du syndrome du canal carpien augmente. L’une des raisons de cette hausse constante est l’augmentation du travail sur ordinateur avec utilisation du clavier et de la souris. Si aucun traitement ou soulagement ne peut être obtenu avec d’autres thérapies ou si la maladie est à un stade avancé, l’opération est nécessaire. Surtout si les premiers signes de paralysie sont déjà présents, la chirurgie est nécessaire et ne doit pas être trop repoussée. Les pertes des fonctions du nerf blessé sont longues à récupérer et peuvent encore perdurer un certain temps après une opération réussie. En cas de lésion nerveuse sévère, il n’est pas toujours possible d’obtenir une restauration complète de la fonction nerveuse.

  • Offre de traitements :

    • Coiffe des rotateurs
    • Syndrome d’impingement
    • Tendinite calcifiée (épaule calcifiée)
    • Instabilité de l’épaule
    • Pathologies du tendon du biceps long (lésion SLAP)
    • Arthrose de l’articulation de l’épaule
  • Arthrose de l’articulation de la hanche (coxarthrose)
    La cause la plus fréquente d’une maladie de l’articulation de la hanche est l’usure du cartilage, à partir de laquelle l'arthrose de la hanche ou la coxarthrose peut se développer. L’articulation perd petit à petit son ajustement, l’os forme des dépôts sur les bords, et les abrasions entraînent des douleurs répétées. La perte de cartilage provoque une rigidification croissante de l'articulation. Dans le même temps, les douleurs au démarrage, à l’effort, puis la nuit et au repos apparaissent, entraînant une réduction de la distance de la marche et finalement une diminution de la qualité de vie.


    Endoprothèse pour l’articulation de la hanche (PTH)
    Si les traitements conservateurs (physiothérapie, mesures physiques, massages, anti-inflammatoires) n’aident plus, si les douleurs deviennent trop intenses, il est temps de passer à l’opération.
    L’endoprothèse de hanche est le remplacement d'articulation le plus ancien utilisé. Mais en à peine 20 ans, les techniques chirurgicales et le matériel ont été améliorés à tel point que la durée de vie d’une prothèse de hanche peut être mesurée en décennies. Dans l’arthrose de la hanche, il faut remplacer aussi bien la tête fémorale que le cotyle.
    Cette intervention est devenue l’une des opérations de routine les plus fréquentes et les plus réussies (env. 400 000/an en Europe) en chirurgie orthopédique.
    La prothèse est modelée sur la nature humaine, autrement dit elle se compose d’un plateau et d’un axe sur lequel est placé une tête sphérique. La taille et la position de la prothèse sont déterminées par l’esquisse de planification préopératoire, en tenant compte des besoins individuels (âge, sexe, forme osseuse, poids, etc.).

  • Le genou est la plus grosse articulation du corps humain. Il est formé par trois os : le fémur, le tibia et la rotule. Il est stabilisé par les muscles et ligaments environnants (ligaments croisés et latéraux). De plus, les ménisques guident l’articulation, la stabilisent, servent d’amortisseurs et répartissent la pression. Comme toute autre articulation, celle du genou est recouverte d’une couche de cartilage 

    Offre de traitements :

    • Ligaments
    • Lésions du cartilage
    • OATS (Osteochondral Autologuos Transfer System)
    • MACI / ACT
      (Matrix Associated Chondrocyte Implantation / Autologuos Chondrocyte Transplantation)
    • Microfracturation (appelée forage de Pridie)
    • Ostéotomie
    • Arthrose
  • Offre de traitements :

    • Hallux valgus
    • Hallux rigidus
    • Orteils en marteau / orteils en griffe
    • Bursites / Bunionette (petites proéminences)

Nos spécialistes

  • Dr méd. Martin Baur

    Médecin-chef Chirurgie spinale et orthopédie
    martin.baur@paraplegie.ch

    Curriculum vitae Dr méd. Martin Baur

    Depuis 2014
    Centre suisse pour la colonne vertébrale et la moelle épinière (CH) sur les sites CSP Nottwil et LUKS Lucerne, Médecin-chef


    depuis 2014
    Centre suisse des paraplégiques (CH), chirurgie spinale/orthopédie, Médecin-chef


    depuis 2014
    Hôpital cantonal de Nidwald (CH), chirurgie spinale/orthopédie, Médecin consultant et agréé


    depuis 2013
    Hôpital cantonal de Lucerne (CH), chirurgie spinale pluridisciplinaire (Prof. Babst), Médecin-chef


    depuis 2011
    Hôpital cantonal de Zoug (CH), chirurgie spinale/orthopédie, Médecin consultant et agréé


    2011
    Hôpital cantonal de Lucerne (CH), Neurochirurgie et chirurgie spinale pluridisciplinaire (Prof. Babst), Co-médecin-chef


    2007
    Hôpital cantonal de Lucerne (CH), chirurgie spinale pluridisciplinaire, Médecin-chef


    2004
    Hôpital cantonal de St Gall (CH), Neurochirurgie (Prof. Hildebrandt), Chef de clinique


    2003
    Hôpital régional de Klagenfurt (A), Neurochirurgie (Prof. Lanner), Chef de clinique


    2003
    Hôpital central de Villingen-Schwenningen (D), Neurochirurgie (Dr Oeckler), Assistant et chef de clinique


    2002
    Spécialiste en Neurochirurgie, Fribourg-en-Brigsgau (D)


    2000
    Hôpital de ville Munich-Harlaching (D), Chirurgie traumatologique et spinale (Prof. Hertlein), Association


    1997
    Spécialiste en chirurgie, Fribourg-en-Brigsgau (D)


    1992
    Clinique Singen (D) et Rottweil (D), Chirurgie générale, thoracique et vasculaire (Prof. Rühland/Dr Rehbein), Assistant, et médecin de secours aérien et médecin urgentiste en chef


    1989
    Hôpital central de Villingen-Schwenningen (D), Chirurgie traumatologique (PD Henkemeyer), Assistant


    1988
    Université Fribourg-en-Brigsgau (D), examen d’État

     

    Affiliations

    - SSCS (Société suisse de chirurgie spinale)
    - SSNC (Société suisse de neurochirurgie)
    - DGW (Société allemande de chirurgie spinale)
    - DGWF (Société allemande de recherche spinale)
    - BDC (Association professionnelle des chirurgiens allemands)
    - AO Spine (Groupe de travail sur les questions d’osthéosynthèse)
    - NASS (North American Spine Society)

     

  • Dr méd. Jacek Kerr

    Médecin consultant chirurgien de l’épaule

    Dr méd. Jacek Kerr

    depuis 2014
    Cabinet Ortho-Care à Kriens


    depuis 2006
    Cabinet à Zofinge - indépendant


    depuis 2005
    Direction Chirurgie de l'épaule au CSP Nottwil

    2004-2008
    Chirurgie spinale : Chef de clinique Orthopédie et chirurgie spinale, Centre suisse des paraplégiques Nottwil


    2002-2004
    Chef de clinique Orthopédie / Représentant médical en chef de la clinique du sport - Stuttgart


    1999-2002
    Chirurgie traumatologique : Clinique Rechberg Bretten, hôpital universitaire Heidelberg


    1998-1999
    Partenaire junior Rhumatologie orthopédique dans un cabinet/une clinique orthopédique-rhumatologue, clinique municipale Lunebourg

     

    1993-1998
    Orthopédie : Hôpital St Marien, Siegen, hôpital universitaire Université Marbourg


    1989-1993
    Chirurgie : Chirurgie générale et vasculaire : Hôpital St. Josef, Oberhausen

     

    Associations

    2003 Clinique Steadman-Hawkins, Fondation
    2001 New York Medical Collage, Département orthopédique Hôpital Saint Vincence
    1999, 2000, 2006 Département Orthopédie du sport de l'université technique de Munich (Prof. A. B. Imhoff)

     

    Titres et qualifications supplémentaires

    2009 Certification société suisse des ultrasons en médecine (SGUM) - appareil locomoteur
    2006 Chirurgie orthopédique et traumatologie de l’appareil locomoteur (CH)
    2002 Certificat final RMN Curriculum
    1998 Médecine du sport (D)
    1997 Spécialiste orthopédie (D)
    1996 Chirothérapie (D)
    1996 Spécialisation sonographie du système musculo-squelettique
    1995 Spécialisation en radioprotection et radiologie
    1995 Diplôme université Essen

     

Contact

Publications

Collaborations / Partenaires

Adhérez maintenant et touchez le montant de soutien pour bienfaiteurs de CHF 250 000 en cas de coup dur.

Faites un don maintenant et soutenez nos projets en faveur des paralysés médullaires.