Plastisch Rekonstruktive Chirurgie Schweizer Paraplegiker-Zentrum

Médecine plastique et reconstructrice

La chirurgie plastique au Centre suisse des paraplégiques (CSP) propose diverses méthodes chirurgicales pour les plaies complexes. Avec plus de 300 opérations par an, il s’agit du plus grand centre de compétences suisse dans ce domaine.

La chirurgie plastique et reconstructrice spécialisée concerne principalement la réparation des défauts des tissus mous (peau, tissu adipeux, muscle, parfois également os) et des cicatrices problématiques, pouvant résulter d'accidents, de retraits de tumeur, de complications post-opératoires ou étant des blessures chroniques. Des techniques chirurgicales spécifiques sont utilisées pour restaurer la fonction et la forme perdues et réintégrer le patient dans la vie quotidienne.

Possibilités de traitement

  • En raison de la perte totale ou partielle de la sensibilité et de la position assise prolongée dans le fauteuil roulant, les patients sont particulièrement susceptibles de développer des points de pression (escarre ou ulcère de pression). Dans ce cas, la pression exercée par le poids corporel sur les points exposés via les proéminences osseuses entraîne un dépérissement de la peau et du tissu adipeux sous-jacent. Dans les cas avancés, les muscles et les os sont également touchés.


    Les parties corporelles suivantes sont les plus souvent touchées :
    - Coccyx
    - Ischion
    - Trochanter
    - Cheville
    - Pied


    Tant que la peau est encore au moins partiellement intacte, une guérison sans cicatrice peut être possible, à condition que la zone affectée soit complètement soulagée de toute pression, autrement dit repos au lit et soins appropriés des plaies. En cas de destruction tissulaire profonde et étendue, des mesures chirurgicales sont généralement nécessaires pour reconstruire le défaut tissulaire. Souvent, dans un premier temps, le nettoyage des plaies, à savoir le retrait des tissus morts (débridement) est nécessaire. Avec des plaies propres, le recouvrement est possible. Cela est effectué dans la plupart des cas par ce qu’on appelle une plastie de lambeau. Le tissu sain est alors déplacé dans le défaut et cousu dans le but de créer une situation de tissu mou stable, qui permet au patient d’être mobilisé à nouveau en fauteuil roulant et de poursuivre ses activités habituelles.
    Parallèlement au traitement chirurgical, il est important d’identifier la cause qui a provoqué des ulcères de pression et de prendre des mesures appropriées telles que : La correction de l’ajustement du siège pour prévenir la récurrence.

  • Comme il se produit, surtout en raison des charges récurrentes dans la région de l’ischion et du sacrum, un amincissement de la peau et du tissu adipeux ou comme il subsiste des cicatrices chirurgicales antérieures, on peut tenter d’empêcher l’apparition d’une escarre. Avec une greffe de tissus adipeux, il est possible de rembourrer les tissus mous et d’améliorer la qualité de la peau. Cependant, cela ne peut pas remplacer les mesures de soulagement régulières et autres mesures préventives, mais permet simplement d'améliorer l’état des tissus locaux.

Notre spécialiste

  • Reto Wettstein

    Spécialiste chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique FMH, spécialiste chirurgie de la main FMH
    reto.wettsteint@paraplegie.ch

    1999 - 2014
    Chirurgie plastique, reconstructrice, esthétique et de la main 

    2011 
    Chef de clinique hôpital universitaire Bâle

    2010 
    Médecin-chef hôpital de Solothurn 

    2008 
    Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV)/Clinique Longeraie 

    2006 
    Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) 

    2004 
    Hôpital universitaire Bâle 

    1999 
    Centre de Chirurgie Plastique Dôle Lausanne 

     

    2000 - 2002 Chirurgie 

    2000 
    Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV) 

    2002 
    Hôpital cantonal de Lucerne

     

    1998 - Jan 2001 Recherche 

    1998 
    Hôpital insulaire de Berne (Prof. D. Erni) 

    2001 
    University of California, San Diego (Prof. M. Intaglietta)

     

    Publications

    Wettstein R, Savic M, Pierer G, Scheufler O, Haug M, Halter J, Gratwohl A, Baumberger M, Schaefer DJ, Kalb-ermatten DF Progenitor cell therapy for sacral pressure sore: a pilot study with a novel human chronic wound model. Stem Cell Res Ther. 2014 Jan 29;5(1):18.

     

    Wettstein R, Tremp M, Baumberger M, Schaefer DJ, Kalbermatten DF Local flap therapy for the treatment of pressure sore wounds. Int Wound J. 2015 Oct;12(5):572-6.

     

    Erba P, Wettstein R, Schumacher R, Schwenzer-Zimmerer K, Pierer G, Kalbermatten DF Silicone moulding for pressure sore debridement. J Plast Reconstr Aesthet Surg. 2010 Mar;63(3):550-3.

     

    Erba P, Wettstein R, Tolnay M, Rieger UM, Pierer G, Kalbermatten DF Neurocutaneous sural flap in paraplegic patients. J Plast Reconstr Aesthet Surg. 2009 Aug;62(8):1094-8.

Contact / affectation

Partenaires / collaborations

Affiliations

Adhérez maintenant et touchez le montant de soutien pour bienfaiteurs de CHF 250 000 en cas de coup dur.

Faites un don maintenant et soutenez nos projets en faveur des paralysés médullaires.