Sporttherapie Schweizer Paraplegiker Zentrum

Thérapie sportive

La thérapie sportive fait partie de l’équipe de rééducation interdisciplinaire et utilise les équipements de sport pour atteindre des objectifs en rééducation, comme l'amélioration de la force, l’endurance, la mobilité et la coordination des mouvements.

Les objectifs de rééducation des patients sont poursuivis en étroite collaboration avec les physiothérapeutes présents. L’objectif global pour les patients est la plus grande participation possible et ainsi la meilleure intégration possible dans la vie sociale. En plus d’optimiser les habiletés motrices, la thérapie sportive vise à améliorer les compétences en fauteuil roulant et à promouvoir la motivation pour des activités sportives tout au long de la vie. En outre, l’activité physique régulière sert à la prévention des troubles sédentaires, qui sont encore plus présents chez les personnes en fauteuil roulant.


Thérapies individuelles et de groupe

La thérapie sportive au Centre suisse des paraplégiques (CSP) propose chaque jour des thérapies individuelles et en groupe, adaptées aux fonctions et objectifs de chaque personne. La salle de sport, la piscine, la salle de musculation, la salle de tir à l’arc, la salle de ping-pong, le terrain d'athlétisme, ainsi que l’ensemble des terrains du CSP sont à la disposition des patients. Les thérapies de groupe offrent également un espace pour l’échange d’expérience de patient à patient - pour l’interaction et l’intégration sociales.

Force, endurance, équilibre

  • La salle de musculation permet d’entraîner les muscles innervés. Pour chaque patient, un programme d’entraînement personnalisé est mis en place pour améliorer la force, la coordination, le renforcement musculaire et l’endurance de la force. La salle de musculation est mise à disposition plusieurs heures par jour par un thérapeute de physiothérapie ou de thérapie sportive et peut être utilisée pour l’entraînement individuel.

  • L’ergomètre à bras ou à jambe permet de travailler l’endurance en groupe. Le programme d’entraînement du groupe d’endurance est mis en place sur un total de quatre semaines. Pendant cette période, les membres du groupe effectuent 3 séances d’entraînement d’endurance par semaine en utilisant la méthode de l’intervalle ou de la durée. Il est ensuite possible de continuer l’entraînement d’endurance seul ou si nécessaire de participer une deuxième fois au groupe.

  • Le tir à l’arc en petits groupes permet de travailler, en plus du renforcement des muscles des épaules et des bras, la stabilisation du tronc, la capacité de concentration et l’équilibre. Le tir à l’arc peut être pratiqué en fauteuil roulant, sur un siège, à genou ou debout. En cas de fonction limitée de la main, diverses aides sont disponibles pour simplifier la technique du tir.

  • Le groupe de natation permet de peaufiner et travailler différentes techniques de natation et de course (avec gilets de flottaison). Il est possible de travailler sur différents objectifs, comme p. ex. l’entraînement cardiovasculaire, l’amélioration de la nage sur le dos ou l’entraînement au mouvement des jambes. Afin d'atteindre la plus grande indépendance possible, diverses techniques de transfert préparatoires sont enseignées dans et hors du bassin de la piscine.

  • Outre une bonne réactivité et une bonne agilité, le tennis de table requiert une bonne capacité de concentration et un bon équilibre en fauteuil roulant ou debout. Le jeu réactif en groupe active tous les muscles innervés et peut être effectué aussi bien assis ou debout.

Mobilité

  • Les utilisateurs de fauteuil roulant, de fauteuil roulant électrique et les personnes (partiellement) debout peuvent participer au Rolli-fit, fitness en fauteuil. Dans une thérapie à faible dose, des exercices de mobilité légère, d'étirement et de renforcement et relaxation peuvent être appris et réalisés dès la phase initiale de rééducation. Les exercices sont adaptés aux fonctions présentes de chaque patient.

  • Dans des situations de jeu adaptées, la coordination, l’endurance et la stabilité en fauteuil roulant et la technique liée au fauteuil roulant sont appliquées et améliorées Dans les groupes, divers jeux et types de sport sont présentés et essayés. Ils peuvent être poursuivis même après la sortie en loisir ou en club en fauteuil roulant. L’entraînement au jeu comprend deux niveaux d’intensité : Jeu 1 : divers petits jeux sans contact corporel avec ou sans outil manuel. Jeu 2 : divers jeux sportifs (basket, badminton, floorball) avec contact corporel en fauteuil roulant manuel ou fauteuil roulant sportif.

  • Pendant l’entraînement à la ville à Lucerne, les utilisateurs de fauteuil roulant, avec ou sans commande électrique, tout comme les piétons, peuvent appliquer les techniques enseignées en thérapie. Dans l’entraînement à la ville, il convient d’essayer les trajets en train ou en bus, de monter et descendre les bordures de trottoir, de surmonter les escaliers, d’utiliser les escalators, d’emprunter les rues pavées et les pentes. Les petits groupes sont dirigés par des ergothérapeutes, des physiothérapeutes et des thérapeutes du sport.

  • La formation technique consiste à trouver la technique de transmission la meilleure possible et la plus économique. En outre, les patients sont confrontés à des obstacles de tous les jours, comme les rampes, les marches ou les trottoirs afin d’obtenir la meilleure sécurité possible en fauteuil roulant. La formation technique propose deux niveaux de difficulté : Niveau 1: Rouler sur 4 roues, inclinaison sur les seuils et les petites marches, maniement du fauteuil roulant à la maison. Niveau 2: Rouler et se balancer sur les roues arrière, pouvoir passer les petites et grandes marches et rampes, faire face aux obstacles quotidiens en dehors de la maison.

Autres offres sportives

  • Un premier essai de tricycle, vélo couché ou vélo couché à pédale est généralement proposé en thérapie individuelle. À partir de 2018, des balades en handbikes et vélos couchés peuvent également être pratiquées en groupe de façon hebdomadaire.

  • Plusieurs fois par an, des premières essais de rame peuvent être effectués dans la piscine du CSP. Le kayak exige de la coordination, de l’endurance, de l'équilibre sur l’assise et de la stabilité au niveau du torse. Dans le même temps, il faut adapter la force et la synchronisation pour déplacer le bateau de façon ciblée et sécurisée.

  • Pour les amateurs de ski et de sports d’hiver, la thérapie sportive propose chaque année 2 à 3 jours de découverte du monoski. La technique du monoski est enseignée et pratiquée en cours particuliers. Les moniteurs de ski expérimentés de l’école de Sörenberg ont suivi une formation spéciale pour le monoski avec des utilisateurs de fauteuil roulant. L'utilisation du monoski exige de la force, de l’endurance et une bonne coordination.

Sports saisonniers

En outre, la thérapie sportive organise la découverte de sports saisonniers (en groupe et si besoin en individuel) comme par exemple :

  • Natation en lac

  • Plongée
  • Course en fauteuil roulant
  • Tennis
  • Curling en salle

En collaboration avec l’association suisse des paraplégiques (ASP) et le club handisport suisse, les patients reçoivent une formation régulière en club avec des athlètes extérieurs en fauteuil roulant en fin de rééducation.

Nos spécialistes

  • Pirmin Oberson

    Chef adjoint Gestion des thérapies

  • Jessica Decker

    Chef adjoint Gestion des thérapies

Contact

Heures d’ouverture du secrétariat

du lundi au jeudi :
8h00 - 12h00
13h00 - 17h00

Vendredi :
8h00 - 12h00
13h00 - 16h00

Vous pourriez également être intéressé(e) par

Adhérez maintenant et touchez le montant de soutien pour bienfaiteurs de CHF 250 000 en cas de coup dur.

Faites un don maintenant et soutenez nos projets en faveur des paralysés médullaires.