Hippothérapie

Mode d'action

Les mouvements du dos du cheval ont avant tout un effet décontractant, mais jouent aussi un rôle tonifiant et stimulant. Le patient est assis à califourchon sur le cheval, mené au pas par un guide. Cette position assise peut à elle seule avoir une influence positive sur les muscles contractés du tronc et des jambes. Le thérapeute soutient le patient et donne des instructions pour les exercices. Il peut également se servir de ses mains pour stimuler les mouvements de bassin du patient. La musculature est ainsi soumise à un changement permanent entre contraction et décontraction. Cette méthode permet d’exercer l’équilibre, les réactions du tronc et la coordination, de renforcer la musculature ou de dénouer les tensions.

Ainsi, l’hippothérapie poursuit différents objectifs thérapeutiques : soulager les douleurs ou réguler les tensions musculaires. Une étude portant sur l'augmentation du tonus musculaire (spasticité) chez les personnes paralysées médullaires a constaté les effets bénéfiques de l’hippothérapie (Lechner 2003). Par ailleurs, la thérapie avec le cheval a un impact psychique positif et motivant.

Hippotherapie

Hippothérapie au Centre suisse des paraplégiques

Conditions indispensables pour le cheval

  • Bon état mental et émotionnel permettant de recevoir et de réaliser les ordres de manière ciblée
  • renforcement de la musculature et de l’endurance du cheval
  • doit pouvoir demeurer immobile et patient lorsqu'il se tient près de la rampe
  • doit avoir confiance dans les équipements thérapeutiques les plus divers (béquilles, fauteuils roulants, etc.)
  • doit se laisser guider des deux côtés à hauteur de l'encolure ou de l'épaule
  • doit être insensible à la spasticité et au déséquilibre du patient
  • doit pouvoir gérer la présence de plusieurs personnes autour de lui
  • doit conserver son calme en cas d'influences extérieures et de bruits de toute nature

Prise en charge des coûts et réglementation

Une fois la phase aiguë passée, l'hippothérapie peut être utilisée dans le cadre de soins ambulatoires ou d’une hospitalisation. Elle est la plupart du temps utilisée chez les patients souffrant de pathologies neurologiques, par exemple en cas de paralysie médullaire, de sclérose en plaque ou après un AVC. Les frais sont partiellement pris en charge par les caisses d’assurance-maladie ou par les assurances invalidité, en Suisse par ex. pour les adultes atteints de sclérose en plaques et les enfants atteints d'infirmité cérébrale ou de trisomie 21. Pour les autres pathologies, nous vous invitons à vérifier si une prise en charge par un organisme tiers est possible.

En Suisse, cette thérapie – comme toutes les autres formes de physiothérapie – doit être prescrite par un médecin et réalisée par des physiothérapeutes ayant suivi une formation complémentaire en hippothérapie. Il s'agit généralement d'une formation spécialisée à la méthode Künzle (hippothérapie-K). Les patients atteints de paralysie médullaire hospitalisés sont couverts par le forfait journalier de la clinique.

L'équipe thérapeutique se compose du patient, d'un cheval formé à la thérapie, d'un hippothérapeute et d'une personne guidant le cheval.

En général, les séances d'hippothérapie ont lieu une fois par semaine. Elles peuvent être réalisées en plein air ou dans un manège couvert. La durée de la séance dépend des contraintes supportables par le patient et de ses capacités et s'élève en moyenne à 30 minutes environ. Pendant toute la séance, l'hippothérapeute veille à la sécurité du patient. Le transfert, autrement dit monter sur le cheval et en descendre, constitue à lui seul un élément essentiel du traitement.

Hippotherapie

Hippothérapie au Centre suisse des paraplégiques

Conditions indispensables pour le patient

La personne doit disposer d'une stabilité d'assise et d'un contrôle du tronc suffisants et pouvoir contrôler elle-même sa tête. L'aptitude individuelle doit être déterminée dans chaque cas par un personnel formé. L'âge minimal requis pour les enfants est de quatre ans.


L’équipe d’hippothérapie

L’hippothérapie est pratiquée au CSP depuis 1994 sur le domaine de Eyhof. Notre équipe est composée des personnes ci-dessous :

  • trois guides

  • neuf hippothérapeutes
  • trois thérapeutes spécialisées en équitation pédagogique curative et en équitation thérapeutique
  • huit chevaux islandais


Coûts

Chaque séance d’hippothérapie-K coûte environ CHF 140.- (hors premier diagnostic) selon les assurances.


Publication

Lechner HE, Feldhaus S, Gudmundsen L, Hegemann D, Michel D, Zäch GA, Knecht H. The short-term effect of hippotherapy on spasticity in patients with spinal cord injury. Spinal Cord. 2003 Sep;41(9):502-5.

Vous pourriez également être intéressé(e) par

Adhérez maintenant et touchez le montant de soutien pour bienfaiteurs de CHF 250 000 en cas de coup dur.

Faites un don maintenant et soutenez nos projets en faveur des paralysés médullaires.