Les handbikes et les vélos couchés allient les aspects thérapeutiques à une bonne dose de plaisir. Ils offrent une excellente ergonomie et une grande mobilité moyennant peu d’effort. Leurs nombreuses possibilités d’adaptation permettent de les régler individuellement de manière optimale. La liberté de mouvement ne connaît guère de limites.

Nous faisons la différence entre les fourches avant et les vélos couchés.

Fourches avant

Les fourches avant ne sont pas de « simples » équipements sportifs pour les personnes sportives et mobiles en fauteuil roulant. Installée devant le fauteuil roulant, elle pallie en effet l’une de ses plus grandes lacunes : ses petites roues directrices. Sur un sol plat, ces dernières remplissent parfaitement leur fonction, mais dès que le terrain devient cahoteux, boueux ou enneigé, elles peuvent en rendre fou plus d'un. Dans ce genre de situation, les fourches avant peuvent être une solution idéale.

Vélos couchés

Le vélo couché file sur l’asphalte à seulement quelques centimètres au-dessus du sol. Comparé à la fourche avant, on voit tout de suite que le vélo couché a un objectif bien précis : rouler vite en course !

Mitglied werden
Mitglied werden

Werden Sie jetzt Mitglied und erhalten Sie im Ernstfall CHF 250'000 Gönnerunterstützung.

Mitglied werden
Spenden
Spenden

Spenden Sie jetzt und unterstützen Sie unsere Projekte zugunsten von Querschnittgelähmten.

Spenden