Daniel Rickenbacher Active Communication

« Sortir, oser »

Daniel Rickenbacher a un handicap physique depuis sa naissance. Les moyens auxiliaires d'Active Communication l'aident à mener une vie autodéterminée.

Texte: Martin Steiner
Photos: Beatrice Felder


On communique toujours et partout. On raconte, discute et échange. Pour la plupart d'entre nous, s'exprimer oralement va de soi. Mais pas pour Daniel Rickenbacher. Le Schwytzois de 25 ans est né avec une parésie cérébrale. Son langage parlé est difficilement compréhensible quand on n'y est pas habitué. Cela rend l'échange avec les autres difficile, mais pas impossible. Daniel Rickenbacher communique principalement via un « talker », fixé sur son fauteuil roulant électrique. Cet ordinateur vocal ainsi qu'un joystick pour commander la souris et un système pour commander l'environnement facilitent son quotidien considérablement.

Sillonner le pays comme ambassadeur

Active Communication, une société du Groupe suisse pour paraplégiques, s'engage en faveur des personnes ayant des restrictions. Ses moyens auxiliaires aident des gens comme Daniel Rickenbacher à avoir une meilleure qualité de vie. « Les produits d'Active m'accompagnent tous les jours, du matin au soir. » Ambassadeur et client de longue date, il raconte comment utiliser les appareils de communication de manière optimale. « Grâce à mon expérience, je suis le mieux placé pour montrer tout ce que l'on peut réaliser avec les moyens auxiliaires. Je voudrais motiver les autres personnes dans une situation similaire à puiser toutes les possibilités. » Daniel Rickenbacher est de la partie lors des manifestations à l'occasion des 20 ans d'active Communication en faisant le discours d'introduction. Son assurance et son engagement sont impressionnants.

  • Le samedi 9 novembre, Active Communication fête ses 20 ans avec ses clients, partenaires et pionniers. Toutes les personnes intéressées sont invitées à joindre la fête à l'aula du Centre suisse des paraplégiques. Le programme varié offrira des aperçus fascinants de l'univers des moyens auxiliaires techniques. Les rencontres, exposés, démonstrations, invités spéciaux et spectacles garantissent le plein d'informations et de divertissement. Le débat aura comme sujet « Jeunesse et handicap – quelles sont les perspectives professionnelles ? »

    Samedi 9 novembre 2019, de 10 à 16 heures, aula du CSP, entrée libre

  • Par les technologies d'assistance, Active Communication soutient l'autonomie, l'avancement et la participation à la vie sociale de personnes ayant des restrictions. L'entreprise et ses quarante collaboratrices et collaborateurs est une filiale de la Fondation suisse pour paraplégiques depuis 2018. Elle propose des solutions sur mesure dans les domaines des aides à la communication, adaptations de l'ordinateur et du poste de travail ainsi que les commandes de l'environnement.

Le bonheur de son propre appartement

La communication entre Daniel Rickenbacher et son environnement exige de la patience. Tout ce qu'il souhaite communiquer, il doit d'abord le saisir dans son « talker » à l'aide d'un système de codage. « Je dois avoir un feeling pour savoir si mon interlocuteur a le temps pour s'entretenir avec moi. Les discussions avec plusieurs personnes sont un grand défi : quand les sujets changent trop rapidement, je suis souvent trop tard avec ma réponse. » Mais Daniel Rickenbacher sait gérer ces obstacles. Son ordinateur vocal lui permet de se déplacer de manière autonome. En ce moment, le jeune assistant de bureau habite encore dans un studio de la fondation Rodtegg à Lucerne. Mais il aménagera dans son propre appartement en janvier prochain. Il est tout content. Avec la contribution d'assistance versée par l'assurance-invalidité, il pourra embaucher des personnes qui le soutiennent à la maison. « Je l'ai préparé pendant une année. Ce changement excitant est la prochaine étape pour augmenter encore plus le niveau d'autodétermination dans ma vie. »

Daniel Rickenbacher Active Communication

« J'ai toujours cru à ma chance. »

Outre son activité pour Active Communication, Daniel Rickenbacher s'engage lui-même en faveur de la communication assistée. Son objectif est d'aider les autres personnes ayant des restrictions et ainsi apporter une contribution personnelle à l'inclusion. Il gère un site web sur lequel il propose différentes prestations de service. « Je donne des cours de formation continue et des conférences, je partage mon expérience et mes connaissances à propos de la communication et la vie avec un handicap. » Son énergie, avec laquelle il aborde ses projets, est remarquable. Jeter l'éponge a toujours été hors de question. « J'ai toujours cru à ma chance. Je suis très content d'avoir pu terminer la formation d'assistant de bureau. » Le jeune démontre de manière impressionnante tout ce qui est possible dans la vie professionnelle et privée malgré un handicap. En racontant son parcours, il souhaite encourager les autres personnes touchées : « Sortez, osez, » conseille-t-il à ceux et celles qui vivent aussi avec des restrictions.

 

En Suisse, un jour sur deux, une personne subit une lésion médullaire et devient paralysée médullaire.

Une paralysie médullaire entraîne des frais subséquents importants, p. ex. pour l’adaptation de l’appartement ou de la voiture. Devenez donc membre de l’Association des bienfaiteurs de la Fondation suisse pour paraplégiques et touchez 250 000 francs en cas de coup dur.

Devenez membre maintenant

Votre affiliation - vos avantages - notre engagement

    • Vous touchez un montant de soutien de 250 000 francs en cas de paralysie médullaire consécutive à un accident avec dépendance permanente du fauteuil roulant.
    • Le versement s’effectue dans le monde entier.
    • Le versement du montant de soutien est rapide et simple.
    • 1,8 millions de membres font confiance à la Fondation suisse pour paraplégiques.
    • Le versement s’effectue indépendamment des prestations d’assurances et des lieux de l’accident et du traitement.
    • Les personnes domiciliées en Suisse et aussi à l’étranger peuvent adhérer.
  • La Fondation suisse pour paraplégiques est une œuvre de solidarité qui s’engage pour la rééducation intégrale des personnes blessées médullaires. Avec ses filiales et organisations partenaires, elle accompagne les personnes touchées tout au long de leur vie. La Fondation suisse pour paraplégiques soutient le Centre suisse des paraplégiques par des moyens financiers. Outre les lésions de la moelle épinière, le Centre suisse des paraplégiques traite également d’autres types de blessures au dos. 1,8 millions de personnes en Suisse déjà sont affiliées à l’Association des bienfaiteurs de la Fondation suisse pour paraplégiques

Adhérez maintenant et touchez le montant de soutien pour bienfaiteurs de CHF 250 000 en cas de coup dur.

Faites un don maintenant et soutenez nos projets en faveur des paralysés médullaires.