Header_EliasHeeb

La tablette offre de la sécurité à Elias

En raison d’un manque d’oxygène pendant la naissance, Elias vit avec une parésie cérébrale depuis sa naissance. Des crises épileptiques complètent son tableau clinique. Malgré tout, c’est un garçon joyeux qui aime son iPad.

 

Elias Heeb est un garçon de bonne humeur qui habite à Oberriet (SG) avec ses parents et sa sœur. Il y va à l’école PC. C’est une école à journée continue avec un jardin d’enfants pour les jeunes ayant des restrictions physiques et qui ne reçoivent pas le soutien adéquat à l’école publique. Elias souffre d’une parésie cérébrale (PC) depuis sa naissance. Il s’ajoute de crises épileptiques depuis 2018 qu’il arrive heureusement à gérer en ce moment grâce aux bons médicaments. Elias a de nombreux hobbies : jouer aux legos, écouter les histoires de Globi (avec le lecteur MP3 ou racontées par sa maman), faire du vélo, travailler à l’atelier avec son papa, jouer aux jeux de société, faire des puzzles ou jouer à Uno avec sa famille.

Les moyens auxiliaires d’Active Communication accompagnent Elias depuis 2019. Quand il avait 5 ans, sa logopédiste a contacté Active Communication et a fait la demande d’un appareil de communication. Depuis, Elias a un iPad avec un programme de communication. Il l’utilise tous les jours à l’école ou pour sa vie privée quand son environnement ne le comprend pas car l’appareil lui permet d’exprimer ses besoins via le programme vocal.

Après une introduction et une formation par la conseillère Flavia Engel d’Active Communication, Elias a fait rapidement des progrès. Il trouve des mots qu’il n’arrive pas à formuler, sans problème grâce à son iPad. Il a appris vite à l’utiliser puisqu’il en avait déjà un à la maison. « Flavia m’était tout de suite sympathique parce qu’elle m’a bien expliqué l’iPad et que j’ai pu prendre des photos d’elle. Elle a aussi joué avec moi et on s’est beaucoup amusé. »

« Ma tablette me donne de la sécurité quand ma famille n’est pas à proximité pour traduire. »

Elias Heeb avec la tablette
Elias Heeb

L’iPad offre beaucoup de libertés à Elias. Il arrive à mieux exprimer ses besoins. Le programme lui permet, entre autres, de prendre des photos pour donner une idée à l’environnement de ce qu’il veut raconter, par exemple de ses vacances d’été ou des anecdotes de l’école. « Ma tablette me donne de la sécurité quand ma famille n’est pas à proximité pour traduire. »

Il trouve toujours de nouveaux termes dans le programme qui donnent parfois des combinaisons très marrantes et confusantes. Ainsi, il arrive désormais à communiquer avec des personnes qu’il ne voit pas souvent et qui ne le comprennent donc pas très bien. Elles découvrent alors ce qu’il pense du monde et ce qu’il a envie de faire. Voici une petite histoire d’Elias :

« Quand j’ai regardé par la fenêtre, j’ai découvert le château de Blatten à Oberriet où j’ai déjà joué. Quand je voulais le dire à ma maman, elle ne m’a compris et pensait que je parlais de chatons. Mais grâce à la tablette, je pouvais chercher le terme de château que nous avons tout de suite enregistré comme 'château de Blatten’. »

Pour l’avenir, Elias souhaite apprendre à mieux parler. Sinon, il continue à chercher de nouveaux mots dans le programme. Il n’a pas de peine à retenir à dans quelle catégorie il les a trouvés.

 

Texte: Peter Birrer
Images: Jonas Pfister

Mitglied werden
Mitglied werden

Werden Sie jetzt Mitglied und erhalten Sie im Ernstfall CHF 250'000 Gönnerunterstützung.

Mitglied werden
Spenden
Spenden

Spenden Sie jetzt und unterstützen Sie unsere Projekte zugunsten von Querschnittgelähmten.

Spenden