«Je profite de mon autodétermination jusqu’aux limites de mon handicap.»

Daniel - ich lebe Selbstbestimmung

Je m'appelle Daniel Rickenbacher. Je suis né en 1993 et je vis avec une infirmité motrice cérébrale (IMC) depuis ma naissance, due à un manque d'oxygène.  J'ai grandi à l'Illgau (canton de Schwyz) et je vis maintenant dans mon premier appartement à Lucerne. L'autodétermination et l'indépendance ne sont pas évident dans ma vie quotidienne. Mais c'est pour cela que je me bats, jour après jour. Je gère mon équipe d'assistants de manière indépendante. J'aime également travailler comme consultant britannique et membre de l'équipe marketing d'Active Communication.

«J’apprécie d’être autonome et de décider par moi-même!»

Au quotidien, l’autonomie et l’autodétermination sont très importantes pour moi. Pendant mon temps libre, j'aime regarder des films, passer du temps dehors dans la nature, et il m’arrive aussi parfois de sortir. J'aime beaucoup manger. Le week-end, de temps en temps je bois un verre de vin ou une bière. Le week-end, je vais régulièrement à Illgau pour rendre visite à mes parents et à mes deux frères et sœurs. J’apprécie d’être si autonome et de pouvoir décider moi-même où je veux aller et ce que je veux faire. J’utilise pour cela un communicateur, que je possède depuis 2010. Jusqu’alors, je ne m’exprimais qu’avec ma voix, ce qui restait difficilement compréhensible pour les personnes extérieures à mes proches. Je ne voulais pas d’appareil de communication, car je craignais beaucoup de ne plus pouvoir m’exprimer oralement. Aujourd’hui, je suis très heureux d’avoir enfin opté pour un appareil de communication. Grâce à mon communicateur, j’ai acquis beaucoup d’autonomie. Il m’accompagne partout et m’aide dans toutes les situations : au travail, dans les loisirs, les conversations, pour faire des courses, en sortie et même en voyage. Le module Bluetooth intégré dans le joystick de mon fauteuil roulant électrique m’aide à diriger rapidement et facilement le pointeur de la souris. Il me permet de travailler sur ordinateur.

«Mon communicateur est comme un ami.»

En plus de ces deux moyens auxiliaires, j’utilise aussi un dispositif de contrôle de l’environnement. C'est un système avec lequel je peux ouvrir des portes. Mais avec cet outil, vous pouvez faire fonctionner bien d'autres choses plus importantes, comme les fenêtres, les stores, les lampes ou la télévision. J’ai d’abord dû m’habituer à ces moyens auxiliaires et apprendre à m’en servir. L’initiation et l’apprentissage sont loin maintenant, mais je m’en souviens encore assez bien. Les conseillers d’Active Communication ont pris beaucoup de temps pour installer et configurer mes moyens auxiliaires. Ils m’ont ensuite appris à m’en servir progressivement. Grâce à leur aide, j’ai pu les utiliser très rapidement de manière autonome. J’ai mis trois ans à apprendre le système de codage Minspeak. Les moyens auxiliaires me permettent de faire plus que ce que j’imaginais. Grâce à eux, je peux vivre ma vie et faire un travail intéressant. Mon principal moyen auxiliaire est mon communicateur. C’est comme un ami qui m’aide à vivre ma vie de la manière la plus autonome possible.

Daniel Rickenbacher

Représentant CAA / employé marketing AC
rickenbacher@activecommunication.ch

Devenir membre
Devenir membre

Adhérez maintenant et touchez le montant de soutien pour bienfaiteurs de CHF 250 000 en cas de coup dur.

Devenir membre
Dons
Dons

Faites un don maintenant et soutenez nos projets en faveur des paralysés médullaires.

Dons
Contact

Active Communication
Sumpfstrasse 28
CH-6312 Steinhausen

T  +41 41 747 03 13
T  +41 41 747 03 12 (Service clients)
F  +41 41 747 03 04

office@activecommunication.ch