tipps-fuer-kopfschmerzen Schweizer Paraplegiker-Stiftung

Conseils contre les maux de tête

Les maux de tête constituent l’un des problèmes de santé les plus fréquents. En effet, 14 % de toutes les personnes souffrent de migraines, 60 % de céphalées de tension et 3 % de maux de tête chroniques. L’intensité et la fréquence des maux de tête sont non seulement influencées par des facteurs physiques tels que les gènes et le cerveau, mais aussi par des facteurs psychologiques et sociaux, dont le stress, l’humeur, la capacité à se détendre ainsi que la situation professionnelle et familiale. Notre spécialiste en neurologie, le Dr méd. Gunther Landmann a préparé quelques conseils qui peuvent vous aider. 

« 14 % de toutes les personnes souffrent de migraines, 60 % de céphalées de tension et 3 % de maux de tête chroniques. »

1. Adoptez un train de vie sain

Dormez et mangez régulièrement car un style de vie sain aide à prévenir les maux de tête. De plus, vous devriez faire suffisamment de pauses pendant la journée et pratiquer une activité physique.

2. Entraînement d’endurance

L’entraînement d’endurance est d’une grande importance pour lutter contre les migraines, mais aussi les céphalées de tension épisodiques et chroniques. Un entraînement d’endurance modéré/d’aérobie peut réduire le nombre de crises ainsi que leur intensité et leur durée. Quels types d’endurance sont bénéfiques et lesquels ont le meilleur effet ? Citons la marche nordique, le jogging facile, les randonnées, la natation, l’aérobic et le ski de fond. Quant à l’entraînement avec des machines, évoquons le vélo, le tapis de course, l’aviron et le cross trainer. Tout d’abord, il faut trouver le plaisir de bouger, intégrer l’activité physique ensuite dans son quotidien puisqu’aucun sport ne l’emporte sur les autres.

3. Traitement des maux de tête fréquents

Si les maux de tête surgissent souvent, on utilise des médicaments prévenant les maux de tête à titre de prophylaxie.

4. Trop de médicaments peuvent déclencher des maux de tête

Lorsqu’on prend des médicaments contre les maux de tête pendant plus de 10 jours par mois, on parle de surconsommation de médicaments, ce qui risque d’aggraver les maux de tête. Il n’est pas rare qu’un sevrage s’impose.

5. Profitez de la thérapie multimodale

Les maux de tête fréquents ou chroniques nécessitent souvent un traitement par une équipe de spécialistes en neurologie, physiothérapie et psychologie des douleurs, voire un traitement résidentiel dans quelques cas.

Important : Demandez toujours une consultation en neurologie lorsque les maux de tête sont nouveaux ou imprécis ou s’ils ont changé.

6. Exercices et techniques de thérapie manuelle

Un programme d’entraînement approprié pour les muscles des cervicales et mâchoires peut donner de bons résultats, similaires à l’entraînement d’endurance. Les exercices peuvent être faits à la place de l’entraînement d’endurance ou, mieux, en combinaison avec ce dernier. Les techniques de thérapie manuelle (effectuée par un-e thérapeute à l’aide de mouvements sur la personne touchée, qui, elle, reste passive) peuvent être appliquées lorsqu’elles ont eu un effet positif sur les douleurs lors des essais. Elles peuvent constituer une mesure complémentaire afin de faciliter les activités sportives. Il faut noter que les techniques de thérapie manuelle ne devraient pas être la seule et unique mesure.

7. Conseil

Conseiller les patientes et patients apporte également un soulagement. Ainsi, lors de la consultation, il faudrait aborder les types de maux de tête, liens et options de traitement en physiothérapie. Il faudrait évoquer au-delà des différentes spécialités l’effet du stress et des changements du sommeil sur les douleurs afin d’intégrer, le cas échéant, une autre thérapie psychologique à titre de soutien.

« La combinaison d’entraînement d’endurance, d’exercices (également pour l’équilibre) et le conseil de patient-es offrent le meilleur effet possible en termes de physiothérapie en cas de maux de tête primaires. »

Devenez membre maintenant

Votre affiliation - vos avantages - notre engagement

    • Vous touchez un montant de soutien de 250'000 francs en cas de paralysie médullaire consécutive à un accident avec dépendance permanente du fauteuil roulant.
    • Le versement s’effectue dans le monde entier.
    • Le versement du montant de soutien est rapide et simple.
    • 1,8 millions de membres font confiance à la Fondation suisse pour paraplégiques.
    • Le versement s’effectue indépendamment des prestations d’assurances et des lieux de l’accident et du traitement.
    • Les personnes domiciliées en Suisse et aussi à l’étranger peuvent adhérer.
  • La Fondation suisse pour paraplégiques est une œuvre de solidarité qui s’engage pour la rééducation intégrale des personnes blessées médullaires. Avec ses filiales et organisations partenaires, elle accompagne les personnes touchées tout au long de leur vie. La Fondation suisse pour paraplégiques soutient le Centre suisse des paraplégiques par des moyens financiers. Outre les lésions de la moelle épinière, le Centre suisse des paraplégiques traite également d’autres types de blessures au dos. 1,8 millions de personnes en Suisse déjà sont affiliées à l’Association des bienfaiteurs de la Fondation suisse pour paraplégiques

Mitglied werden
Mitglied werden

Werden Sie jetzt Mitglied und erhalten Sie im Ernstfall CHF 250'000 Gönnerunterstützung.

Mitglied werden
Spenden
Spenden

Spenden Sie jetzt und unterstützen Sie unsere Projekte zugunsten von Querschnittgelähmten.

Spenden