titelbild-odh

Motivation

L’être humain a d’incroyables capacités. Qu’est-ce qui nous stimule ? La motivation en guise d’espoir.

Fixer des objectifs et les atteindre

La thérapie du sport est une approche importante dans la rééducation des paralysés médullaires. Elle vise, grâce à des mesures ciblées, à améliorer la perception du corps, la coordination et la condition physique. Carsten Gugel est thérapeute du sport au Centre suisse des paraplégiques. Il accompagne les blessés médullaires le plus tôt possible au cours de la première rééducation, et notamment Mirjam Schmidlin.

L’histoire de Mirjam Schmidlin

« En juillet 2020, je me réjouissais de ces vacances tant attendues et de ce qui arriverait ensuite. Je venais d’emménager dans une nouvelle collocation en avril ; j’avais aussi démissionné d’un poste que j’avais occupé pendant des années afin de devenir pédagogue curative dans deux écoles. Tout était prévu. Tout a basculé. Pendant les vacances, j’ai eu un accident de parapente.

Mes projets ont donc été remplacés par six mois de première rééducation au Centre suisse des paraplégiques. Quand le diagnostic de la paraplégie est tombé, je me suis demandé ce que j’arriverais encore à faire. Il était évident pour moi qu’il me restait encore de nombreuses possibilités. J’y ai vu l’opportunité de prêter davantage attention à la vie et à toutes les rencontres à l’avenir. La thérapie du sport m’a appris à surmonter les obstacles et à m’exercer aux situations de la vie quotidienne dans un contexte réel. J’ai commencé à avoir confiance en ma capacité à maîtriser à nouveau ma vie de tous les jours. Cela a été pour moi le chemin vers l’autonomie. »

« La confiance a été pour moi le chemin vers l’autonomie. »
Mirjam Schmidlin, paraplégie depuis 2020

D’autres histoires Sources d’espoir

L’objectif toujours en tête

En 2018 et 2019, Manuela Schär court la série des six plus grands marathons du monde. À Tokyo, Boston, Londres, Berlin, Chicago et New York, la Suissesse dispute la victoire de la série avec les meilleures athlètes internationales en fauteuil roulant. Manuela Schär devient la première athlète en fauteuil roulant de l’histoire de l’Abott World Marathon Major Serie à dominer chacune de ces courses et remporte ainsi la victoire de la série.

Un podium pour les vainqueurs en fau-teuil roulant

Pour des raisons évidentes, le podium avec ses trois marches ne fonctionne pas pour les athlètes en fauteuil roulant. La section Sport suisse en fauteuil roulant de l’Association suisse des paraplégiques a donc trouvé une solution pour la remise des prix des compétitions de sport en fauteuil roulant. Afin de pouvoir remettre les médailles durement gagnées avec autant de classe que chez les personnes non paralysées médullaires, Sport suisse en fauteuil roulant a fait fabriquer un podium équipé de rampes. Chaque marche du podium a sa propre rampe d’accès. Les angles des rampes diffèrent pour chacun des trois niveaux. La pente à 5,6 % permet d’accéder à la première place, celle à 7,8 % à la deuxième place et celle à 3,9 % à la troisième place. Cette rampe en aluminium se compose de onze pièces faciles à assembler. Les compétitions de sport en fauteuil roulant de toute la Suisse peuvent donc l’emprunter. Lors des compétitions par équipe, quatre athlètes en fauteuil roulant peuvent même recevoir leur récompense sur chaque marche. Ce podium utilisé pour la première fois lors du Championnat du monde juniors à Nottwil en août 2019 remplace une solution précédente en bois.

podest_fur_gewinner_siegerehrung
motivation_fr1

À propos de l’œuvre en métal-plastique : les trois podiums, que l’on peut voir dans la salle d’entraînement sur rouleaux, sont des réalisations artistiques signées Joe Meyer. L’œuvre de cet artiste du métal porte un message :

« L’acceptation d’une situation de vie ouvre des voies dont on ne peut sortir que gagnant. »

Nous soutenons les paralysés médul-laires, tout au long de leur vie.

  • Peu de personnes savent qu’une paralysie médullaire signifie bien plus qu’être en fauteuil roulant. Elle a des conséquences bien plus graves. La perte de la mobilité et de la marche, l’usage parfois limité des bras en est une. La perte des fonctions de la vessie et des intestins, des fonctions sexuelles et sensorielles en est une autre.

  • Pour les paralysés médullaires, le sport joue un rôle très important dès la phase de rééducation. En thérapie du sport, les paralysés médullaires travaillent leurs capacités motrices et cultivent leur force mentale. La pratique régulière d’une activité sportive est encore plus importante pour les personnes en fauteuil roulant que pour les autres dans la prévention des maladies.

    La section Sport suisse en fauteuil roulant de l’Association suisse des paraplégiques s’engage à promouvoir le sport, de la relève au sport de compétition.

    Les 27 clubs en fauteuil roulant répartis dans toute la Suisse proposent plus de 120 activités sportives :

  • La Fondation suisse pour paraplégiques a ouvert le 4 décembre 2019 sur le campus de Nottwil une salle d’entraînement sur rouleaux pour les athlètes de compétition, de loisir et de la relève. Elle offre aux coureurs en fauteuils roulants et aux adeptes du handbike de tous âges des conditions d’entraînement optimales, surtout l’hiver et par mauvais temps. Ce nouveau site d’entraînement est également un lieu de rencontre qui favorise l’échange entre sportifs. Ce projet dirigé par Orthotec, une société filiale de la Fondation suisse pour paraplégiques, propose des rouleaux d’entraînement pour vingt fauteuils roulants de course et douze handbikes, un stand de mesure des performances et un atelier Véhicules adaptés permettant aux sportives et sportifs de régler ou de réparer sans difficulté leurs équipements d’entraînement. Dans l’atelier Véhicules adaptés, Orthotec a conçu et installé un ascenseur accessible en fauteuil roulant très particulier avec colonne de levage électronique dans l’atelier. Les travaux de construction de cette salle d’entraînement sur rouleaux ont débuté au printemps 2019. Le financement a été assuré par des donations immobilisées et des cotisations des membres arrondies des bienfaitrices et bienfaiteurs. Deux personnalités proéminentes soutiennent ce projet, à savoir la conseillère fédérale Viola Amherd et le tennisman suisse Roger Federer.

    « Je me réjouis de la construction de cette salle d’entraînement à Nottwil, qui permet à nos athlètes paralysés médullaires de se préparer au mieux aux Jeux paralympiques de Tokyo. Nous pourrons ainsi donner une belle image de nos athlètes suisses dans toutes les disciplines à Tokyo. » La conseillère fédérale Viola Amherd, cheffe du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS)

    br_amherd_002.jpg

    « Je salue la construction de cette salle d’entraînement à Nottwil, qui permet à mes collègues athlètes paralysés médullaires de se préparer au mieux aux Jeux paralympiques de Tokyo et aux sportifs de loisir et de compétition paralysés médullaires de s’entraîner dans de bonnes conditions aussi l’hiver. » Roger Federer, tennisman suisse

    roger_federer_002.jpg
Mitglied werden
Mitglied werden

Werden Sie jetzt Mitglied und erhalten Sie im Ernstfall CHF 250'000 Gönnerunterstützung.

Mitglied werden
Spenden
Spenden

Spenden Sie jetzt und unterstützen Sie unsere Projekte zugunsten von Querschnittgelähmten.

Spenden