Handchirurgie und Tetrahandchirurgie im Schweizer Paraplegiker Zentrum

Chirurgie de la main et de la main tétraplégique

La branche de la chirurgie de la main s’est forgée une belle réputation en Europe et fait figure de centre de compétence unique en son genre, dédié aux patients souffrant de maladies neurologiques. L’équipe intervenant sur la main est spécialisée dans le domaine tétraplégique (paralysie de la partie cervicale de la moelle épinière) et permet aux patients concernés de récupérer tout ou partie de l’usage de leurs mains et de leurs bras. Pour y parvenir, nos spécialistes procèdent à une réorganisation topographique par transfert de muscles, de tendons ou de fibres nerveuses. L’équipe pluridisciplinaire est composée de chirurgiens, de médecins en rééducation et de thérapeutes de la main.

Offre de traitements

  • Consultation ambulatoire pour patients souffrant ou non de maladie neurologique
  • Reconstruction de l’extension du coude ou de la fonction de la main pour les patients atteints de tétraplégie
  • Transfert nerveux pour la reconstruction de l’extension du coude et de la fonction de la main pour les patients atteints de tétraplégie
  • Pratiques chirurgicales de réduction de spasticité (chirurgie pour l’équilibre musculaire et stabilisation des articulations)
  • Toute chirurgie non urgente de la main comme la correction de cicatrice, la contracture de Dupuytren, le rétrécissement des gaines tendineuses (doigts à ressaut), les ganglions, les syndromes de raccourcissement nerveux sur les bras et les mains (p. ex. syndrome du canal carpien ou du nerf ulnaire), les dénervations articulaires, la chirurgie arthrosique

Consultation pour la main

  • Examen pluridisciplinaire des fonctions disponibles de la main et du bras,
  • Informations complètes sur les options de thérapie conservatrices et/ou chirurgicales par une équipe intervenant sur la main.
  • Évaluation des problèmes existants de douleur ou de sensibilité de la main et propositions thérapeutiques conservatrices et/ou chirurgicales.

Les opérations chirurgicales ne sont généralement proposées que lorsque plus aucune amélioration n’est attendue. C’est le cas de la paralysie médullaire complète au bout de six mois environ. Cependant, un examen et une consultation ont déjà du sens le plus tôt possible après l'apparition de la paralysie, surtout si un déplacement de nerf est vraisemblable. L’équipe intervenant sur la main reçoit régulièrement en consultation des patients en première rééducation.

Informations détaillées sur les interventions

  • Consultation ambulatoire pour la reconstruction chirurgicale de la fonction de la main

    • Une détermination du site a lieu lors du premier rendez-vous.

    • Rendez-vous de consultation pour vérifier les capacités motrices disponibles de la main et du bras dans le but d'améliorer la fonction de la main (fonction de préhension et prise de clé).
    • Les tests nécessaires pour examiner une opération possible comme la souplesse des articulations, l’état musculaire et l'état de la force de la main, le test de saisie/relâchement et COPM (Canadian Occupational Performance Measure) sont effectués le même jour avant l’examen pluridisciplinaire par les différentes disciplines (ergothérapie/physiothérapie).
    • Au cours de cette discussion pluridisciplinaire, il sera discuté avec vous des tests thérapeutiques, y compris des objectifs souhaités du COPM, et des possibilités et limites dans la réalisation des objectifs (p. ex. quelles fonctions seront possibles ou non après opération?).
    • En outre, les chirurgiens de la main clarifient l’opération prévue et le séjour de rééducation associé. Au moment de décider de l’opération, on part sur un séjour stationnaire de 2 à 3 mois.

    Le cas échéant, d'autres tests doivent encore être effectués avant l’opération à une date ultérieure.

    Veuillez apporter les éventuelles attelles de mains et bras à ce rendez-vous.


    Séjour stationnaire
    Informations sur l’opération et la rééducation qui va suivre

    • Mobilité réduite : Après l’opération, différents mouvements, comme une fermeture complète de la main, sont interdits afin de ne pas compromettre le résultat de l’opération.
    • Fourniture d'attelle postopératoire : Un port obligatoire (24h/24) est prévu pour les trois premières semaines après l’opération. Ensuite, la première attelle sera encore portée la nuit et elle sera remplacée en journée par une attelle de protection.
    • En raison de cette mobilité réduite et de l'attelle, votre autonomie sera sévèrement limitée les premières semaines (p. ex. pour les transferts, les activités du quotidien, etc.). Pendant cette période, le personnel soignant prend en charge les activités de la vie quotidienne que vous ne pouvez pas encore effectuer de façon autonome (soins corporels, etc.). La mobilité évolue au cours du séjour de rééducation et vous récupérez votre autonomie.
    • Contenus de la thérapie : Avec les thérapeutes de la main, vous apprenez le contrôle des fonctions musculaires reconstruites, l’utilisation de la nouvelle fonction de la main au quotidien, ainsi que le renforcement de la musculature. Les deux premières semaines, l’entraînement a lieu env. 4 fois par jour.
    • Les exercices d’entraînement personnel sont élaborés et réalisés à partir de la deuxième semaine après l’opération sous votre propre responsabilité.
    • Pendant le séjour stationnaire, les chirurgiens de la main effectuent des contrôles de suivi réguliers.


    Jour d’entrée
    L’entrée est prévue la veille de l’opération. Ce jour-là, sont abordées toutes les questions encore en suspens avec les médecins traitants, l’équipe de soins et les thérapeutes de la main. De même, l’opération vous est expliquée, notamment la déclaration de consentement avec les chirurgiens de la main et la prémédication avec les anesthésistes.


    Jour de l’opération
    Après l’opération, un plâtre est fabriqué en salle de réveil. Les thérapeutes de la main le remplacent le lendemain de l’opération par une attelle thermoplastique.

     

    1er jour post-opératoire

    • Le premier changement de pansement est effectué dans la chambre par les chirurgiens de la main et l’équipe des thérapeutes de la main.
    • Le médecin assistant et le personnel soignant peuvent être présents à titre informatif
    • Ajustement de l’attelle thermoplastique.
    • Début de l’entraînement de la nouvelle fonction de la main
    • Dans la plupart des cas, une première mobilisation en fauteuil roulant a lieu en collaboration avec le personnel soignant et les thérapeutes de la main.


    Suivi ambulatoire
    Des contrôles de suivi en ambulatoire ont lieu 3, 6 et 12 mois après l’opération. Ils comprennent des tests spécifiques et la consultation avec les chirurgiens et thérapeutes de la main. Ces mises au point nécessitent une journée entière.

     

    Contact

    Chirurgie de la main Centre suisse des paraplégiques
    hch.spz@paraplegie.ch
    T +41 41 939 52 00

  • Consultation ambulatoire pour la reconstruction chirurgicale de la fonction du bras

    • Une détermination du site a lieu lors du premier rendez-vous.
    • Rendez-vous de consultation pour vérifier les capacités motrices disponibles du bras dans le but d'améliorer sa fonction (p. ex. plus grand rayon de mouvement du bras, tirer de façon autonome le couvre-lit, allongement du coude, etc.).
    • Les tests nécessaires pour contrôler une opération possible comme la souplesse des articulations, l’état musculaire et la COPM (Canadian Occupational Performance Measure) sont effectués le même jour, avant l’examen pluridisciplinaire par les différentes disciplines (ergothérapie/physiothérapie).
    • Au cours de cette discussion pluridisciplinaire, il sera discuté avec vous des tests thérapeutiques, y compris des objectifs souhaités du COPM, et des possibilités et limites dans la réalisation des objectifs (p. ex. quelles fonctions seront possibles ou non après opération?).
    • En outre, les chirurgiens de la main clarifient l’opération prévue et le séjour de rééducation associé. Au moment de décider de l’opération, on part sur un séjour stationnaire de 3 mois.

    Le cas échéant, d'autres tests doivent encore être effectués avant l’opération à une date ultérieure.

    Veuillez apporter les éventuelles attelles de mains et bras à ce rendez-vous.


    Séjour stationnaire
    Informations sur l’opération et la rééducation qui va suivre

    • Mobilité réduite : Après l’opération, divers mouvements, comme p. ex. ramener le bras vers le corps ou le lever devant le corps, sont interdits afin de ne pas compromettre le résultat de l’opération.
    • Par conséquent, le déplacement après l’opération se fait en fauteuil roulant électrique pendant 7 à 9 semaines avec un support spécialement adapté pour le bras.
    • Fourniture d'attelle après l’opération : Un port obligatoire (24h/24) est prévu pour les 7 à 9 semaines qui suivent l’opération.
    • En raison de cette mobilité réduite et de l'attelle, votre autonomie sera sévèrement limitée les premières semaines (p. ex. pour les transferts, les activités du quotidien, etc.). Pendant cette période, le personnel soignant prend en charge les activités de la vie quotidienne que vous ne pouvez pas encore effectuer de façon autonome (soins corporels, etc.). La mobilité évolue au cours du séjour de rééducation et vous récupérez votre autonomie.
    • Contenus de la thérapie : Avec les thérapeutes de la main, vous apprenez le contrôle des fonctions musculaires reconstruites, l’utilisation de la nouvelle fonction du bras au quotidien, ainsi que le renforcement de la musculature. Les deux premières semaines, l’entraînement a lieu env. 4 fois par jour.
    • Les exercices d’entraînement personnel sont élaborés et réalisés à partir de la deuxième semaine après l’opération sous votre propre responsabilité.
    • Pendant le séjour stationnaire, les chirurgiens de la main effectuent des contrôles de suivi réguliers.

     

    Jour d’entrée

    • L’entrée est prévue la veille de l’opération.
    • Si possible, vous devez apporter votre propre fauteuil roulant électrique. Celui-ci est adapté le jour de l’opération au sein de l’atelier mécanique du fauteuil roulant de la société Orthotec SA (p. ex. changement de côté de la commande, installation du support pour le bras, etc.).
    • Le jour de l’entrée, toutes les questions encore en suspens sont abordées avec les médecins traitants, l’équipe de soignants du service et les thérapeutes de la main. De même, l’opération vous est expliquée, notamment la déclaration de consentement avec les chirurgiens de la main et la prémédication avec les anesthésistes.


    Jour de l'opération
    Après l’opération, une attelle de coude avec articulation, avec un réglage fixe de 20° de flexion du coude est installée en salle de réveil.

     

    1er jour après l’opération

    • Le premier changement de pansement est effectué dans la chambre par les chirurgiens de la main, l’équipe des thérapeutes de la main, le médecin assistant et les soignants.
    • Début de l’entraînement de la nouvelle fonction du coude
    • Dans la plupart des cas, une première mobilisation en fauteuil roulant électrique a lieu en collaboration avec le personnel soignant et les thérapeutes de la main.


    Suivi ambulatoire
    Des contrôles de suivi en ambulatoire ont lieu 3, 6 et 12 mois après l’opération. Ils comprennent des tests spécifiques et la consultation avec les chirurgiens et thérapeutes de la main. Ces mises au point nécessitent une journée entière.

     

    Contact

    Chirurgie de la main Centre suisse des paraplégiques
    hch.spz@paraplegie.ch
    T +41 41 939 52 00

  • Consultation ambulatoire pour la reconstruction chirurgicale de la fonction de la main

    • Rendez-vous de consultation pour vérifier les capacités motrices disponibles de la main et du bras dans le but d'améliorer la fonction de la main (p. ex. fonction de préhension et prise de clé). Le déplacement nerveux devrait idéalement être effectué dans les 12 mois qui suivent la lésion de la moelle épinière.
    • Les tests neurologiques et thérapeutiques nécessaires pour contrôler une opération possible comme l’examen électrophysiologique, l’état musculaire et les essais au moyen de l’électrostimulation fonctionnelle sont effectués le même jour, avant l'entretien pluridisciplinaire par les différentes disciplines (neurologie, ergothérapie/physiothérapie).
    • Au cours de cet entretien pluridisciplinaire, il sera discuté avec vous des tests neurologiques et thérapeutiques, y compris des objectifs souhaités, et des possibilités et limites dans la réalisation des objectifs (p. ex. quelles fonctions seront possibles ou non après opération?).
    • En outre, les chirurgiens de la main clarifient l’opération prévue et le séjour de rééducation associé. Au moment de décider de l’opération, on part sur un séjour stationnaire de 3 semaines.

    Le cas échéant, d'autres tests doivent encore être effectués avant l’opération à une date ultérieure.

    Veuillez apporter les éventuelles attelles de mains et bras à ce rendez-vous.

     

    Séjour stationnaire
    Informations sur l’opération et la rééducation

    • Mobilité réduite : Après l’opération, différents mouvements, comme la flexion du poignet, sont interdits afin de ne pas compromettre le résultat de l’opération.
    • Fourniture d'attelle après l’opération : Un port obligatoire (24h/24) est prévu pour les deux premières semaines après l’opération.
    • Le déplacement après l’opération peut se faire en fauteuil roulant électrique pendant 2 semaines.
    • En raison de cette mobilité réduite et de l'attelle, votre autonomie sera limitée les premières semaines (p. ex. pour les transferts, les activités du quotidien, etc.). Pendant cette période, le personnel soignant prend en charge les activités de la vie quotidienne que vous ne pouvez pas encore effectuer de façon autonome (soins corporels, etc.).
    • Pendant le séjour stationnaire, les chirurgiens de la main effectuent des contrôles de suivi réguliers.

    Jour d’entrée
    L’entrée est prévue la veille de l’opération. Ce jour-là, sont abordées toutes les questions encore en suspens avec les médecins traitants, l’équipe de soins et les thérapeutes de la main. De même, l’opération vous est expliquée, notamment la déclaration de consentement avec les chirurgiens de la main et la prémédication avec les anesthésistes.

     

    Jour de l’opération
    Après l’opération, un plâtre est fabriqué en salle de réveil.

     

    1er jour post-opératoire

    • Le premier changement de pansement et le contrôle du plâtre sont effectués dans la chambre par les chirurgiens de la main, l’équipe des thérapeutes de la main, le médecin assistant et les soignants.
    • Dans la plupart des cas, une première mobilisation en fauteuil roulant a lieu en collaboration avec le personnel soignant et les thérapeutes de la main.


    Suivi ambulatoire
    Les examens de suivi en ambulatoire ont lieu 6 semaines après l’opération pour le test et l’enseignement de l’électrostimulation fonctionnelle, qui doit ensuite être effectuée de manière autonome chaque jour. D'autres contrôles de suivi en ambulatoire ont lieu 3, 6 et 12 mois après l’opération. Ils comprennent des tests spécifiques et la consultation avec les chirurgiens et thérapeutes de la main. Ces mises au point nécessitent une journée entière.

     

    Contact

    Chirurgie de la main Centre suisse des paraplégiques
    hch.spz@paraplegie.ch
    T +41 41 939 52 00

     

Équipe chirurgie de la main et de la main tétraplégique

Team Handchirurgie Schweizer Paraplegiker Zentrum

Notre équipe est composée de chirurgiens de la main expérimentés ayant une formation dans la chirurgie reconstructive avec des blessés médullaires ainsi que d’ergothérapeutes et de physiothérapeutes ayant une expérience de longue date dans la réadaptation de blessés médullaires et qui se sont spécialisés dans le traitement après la chirurgie reconstructive.

Nos spécialistes

Questions et contact

Publications

Partenaires / collaborations

Adhérez maintenant et touchez le montant de soutien pour bienfaiteurs de CHF 250 000 en cas de coup dur.

Faites un don maintenant et soutenez nos projets en faveur des paralysés médullaires.