nicolas_hausammann_rollstuhlsport_schweiz_schweizer_paraplegiker-gruppe

« Ma passion est mon moteur »

Portrait Nicolas Hausammann

Chez Nicolas, le sport est au centre de l’attention : que ce soit dans son travail en tant que spécialiste en marketing sportif de l’Association suisse des paraplégiques ou comme entraîneur de l’équipe nationale de basketball en fauteuil roulant. De plus, il est responsable de la relève en basket et entraîne les Pilatus Dragons à Lucerne. Impossible donc de séparer travail et loisir. Mais pas de problème pour Nicolas.

Texte : Stefanie Schlüter
Photos : Adrian Baer

Finaliste en Ligue des champions, participant à la Coupe d’Europe, pro en basketball en Allemagne et Italie, champion suisse et vainqueur de la coupe, entraîneur de l’équipe nationale, de différents clubs et de la relève – voilà qui résume Nicolas Hausammann.

Carrière internationale

Il raconte de sa carrière en toute modestie. En 1997, il a démarré sa carrière en basketball en fauteuil roulant à Uster (ZH), puis il a rejoint les Pilatus Dragons en 2002. Il était l’un des premiers Suisses à réussir à l’étranger, jouant comme pro en Allemagne au RSV Lahn-Dill et en Italie à l’AS Santo Stefano. De retour en Suisse, Nicolas ne pouvait plus gagner sa vie en tant que pro à temps plein. Pour lui, il était évident que son travail devait avoir un rapport avec le sport. Ainsi, il a travaillé pour la Coupe d’Europe de foot de 2008 qui a eu lieu en Suisse et PluSport. Depuis 2014, il est chargé du marketing sportif de l’Association suisse des paraplégiques.

« Le travail de coach est comme un hobby pour moi »

Nicolas échange plusieurs fois par semaine sa chemise contre le survêtement d’entraîneur pour aller à la salle de gym. Son travail de coach l’épanouit. Les longues journées ne sont pas importantes. La passion est son moteur. « Le travail de coach est comme un hobby pour moi, une bonne compensation au travail. » Il entraîne les joueurs de basketball – des débutants aux pros, hommes et femmes. Un prochain objectif de Nicolas et des responsables du projet concernant les femmes est de mettre en place une équipe nationale féminine d’ici trois à quatre ans.

Nicolas Haussammann

« Le travail de coach est comme un hobby pour moi, une bonne compensation au travail. »

Impossible de séparer travail et loisir Mais pour Nicolas, ce n’est pas grave puisqu’il peut même en profiter pour le travail. Par exemple en ce qui concerne la résistance au stress. Quand ça devient agité lors d’un événement, Nicolas pense au sport : bien respirer, garder le calme et gérer la situation – et tout ira bien.

Grâce à son énorme réseau de relations, il connaît des athlètes et entraîneurs dans le monde entier. De nombreuses bonnes amitiés en sont nées. « Sur le terrain, on fête des victoires et vit des émotions qui restent. Des moments qu’on vit au sein de l’équipe, mais aussi avec l’adversaire. On voit ainsi souvent naître des amitiés internationales qu’on maintient pendant des années. »

Nicolas Hausammann Jonglieren
Nicolas Hausammann

Et sa plus grande fierté ?

Nicolas n’hésite pas une seconde : « Ma famille. Ma femme, mes trois enfants. »

Bien évidemment, il trouve que c’est formidable de retrouver la Suisse dans le top 10 en Europe et de faire progresser l’équipe. Mais Nicolas se réjouit de tout succès de l’équipe. « Quand je peux donner un petit conseil technique utile, je suis tout aussi content que quand nous remportons un match. »

Aussi modeste qu’il soit, Nicolas regrette aussi des choses. « La finale de la ligue des champions qu’on a perdue avec Lahn-Dill contre Galatasaray m’ennuie toujours. » Alors que la médaille serait aujourd’hui probablement aussi dans une boîte de rangement, ce sont les rapports avec les autres qui comptent et non pas le métal.

En Suisse, un jour sur deux, une personne subit une lésion médullaire et devient paralysée médullaire.

Une paralysie médullaire est lourde de conséquences en termes de coûts, par exemple pour la transformation de la voiture ou de l’appartement. Adhérez donc à l’Association des bienfaiteurs la Fondation suisse pour paraplégiques, pour recevoir 250 000 francs en cas de coup dur.

Devenez membre maintenant

Votre affiliation – vos avantages – notre engagement

    • Vous touchez un montant de soutien de 250'000 francs en cas de paralysie médullaire consécutive à un accident avec dépendance permanente du fauteuil roulant.
    • Le versement s’effectue dans le monde entier.
    • Le versement du montant de soutien est rapide et simple.
    • 1,8 millions de membres font confiance à la Fondation suisse pour paraplégiques.
    • Le versement s’effectue indépendamment des prestations d’assurances et des lieux de l’accident et du traitement.
    • Les personnes domiciliées en Suisse et aussi à l’étranger peuvent adhérer.
  • La Fondation suisse pour paraplégiques est une œuvre de solidarité qui s’engage pour la rééducation intégrale des personnes blessées médullaires. Avec ses filiales et organisations partenaires, elle accompagne les personnes touchées tout au long de leur vie. La Fondation suisse pour paraplégiques soutient le Centre suisse des paraplégiques par des moyens financiers. Outre les lésions de la moelle épinière, le Centre suisse des paraplégiques traite également d’autres types de blessures au dos. 1,8 millions de personnes en Suisse déjà sont affiliées à l’Association des bienfaiteurs de la Fondation suisse pour paraplégiques

Mitglied werden
Mitglied werden

Werden Sie jetzt Mitglied und erhalten Sie im Ernstfall CHF 250'000 Gönnerunterstützung.

Mitglied werden
Spenden
Spenden

Spenden Sie jetzt und unterstützen Sie unsere Projekte zugunsten von Querschnittgelähmten.

Spenden