Retentissements et complications

Qu’elle soit due à un accident ou à une maladie, la paralysie médullaire constitue un état de santé complexe et peut être mortelle.

Les retentissements de la paralysie médullaire au niveau social dépendent moins de la gravité de la lésion que des facteurs sociétaux et environnementaux, notamment de la question de la disponibilité de l'accès à des prestations de santé adéquates. Si elles sont bien prises en charge, les lésions de la moelle épinière ne sont pas mortelles et n’empêchent pas non plus les personnes concernées d’exercer un métier, de fonder une famille et de s’épanouir.

Pour y parvenir et éviter les complications, citons trois étapes cruciales.

  1. Prise en charge pré-hospitalière et premiers soins hospitaliers 
    Les lésions médullaires peuvent être mortelles, et les chances de pouvoir mener plus tard une vie indépendante s’amenuisent si les premiers soins qui ont été prodigués étaient inadéquats.
  2. Prise en charge médicale post-aigüe et services de rééducation 
    Pendant la phase de rééducation, il s'agit de faire en sorte que le patient retrouve un niveau fonctionnel maximum au niveau de ses aptitudes physiques. P. ex. : pouvoir se servir de ses mains. Le défi est de restaurer une autonomie maximale permettant rescolarisation, formation, retours aux études ou au travail. Dans ce contexte, les moyens auxiliaires jouent un rôle clé. À commencer par l’installation de la personne blessée médullaire dans un fauteuil roulant approprié qui est un point très important. Celle-ci devra avoir accès à des mesures de rééducation et des moyens auxiliaires adaptés sans quoi elle ne pourra pas participer à la vie en société.
  3. Disponibilité des ressources et prestations de santé après la rééducation 
    Une fois que la personne touchée a réintégré le quotidien, il est impératif de tout mettre en œuvre pour que celle-ci soit en mesure de prévenir les complications (p. ex. infections des voies urinaires, escarres de décubitus (plaies de pression), autres lésions dues à la sollicitation excessive) et de survivre.  L’espérance de vie des blessés médullaires qui n’ont pas accès aux soins médicaux de base ou qui ne peuvent y accéder que de façon restreinte est moins grande.

Nécessaire traitement individualisé

Pour savoir quels organes et quelles les parties du corps sont touchés par la paralysie médullaire, on se réfère au niveau lésionnel (étages de la moelle épinière intéressés). Tout comme le reste de la population, les blessés médullaires peuvent souffrir d’autres pathologies.

D’où la nécessité de toujours tenir compte des particularités du sujet paralysé médullaire lors de la pose du diagnostic, de la prise en charge et des soins de suite.

Exemples

  • Chez une personne blessée médullaire, il est impératif de soigner une déchirure musculaire au niveau de l’épaule par intervention chirurgicale en raison des contraintes mécaniques plus élevées qui s’exercent sur les épaules du fait des efforts que le sujet paralysé a à faire pour se déplacer en fauteuil roulant.  Pour celui-ci, l’état fonctionnel de ses épaules est décisif pour sa mobilité.
  • Les personnes qui ont une lésion médullaire sont en règle générale tributaires de l’aide de soignants expérimentés en matière de paraplégiologie pour les soins de suite, dans presque tous les domaines de la vie quotidienne. Ces derniers doivent s’assurer d’une gestion vésicale et intestinale adéquate dans la durée et veiller au bon positionnement de la personne touchée pendant la nuit afin de ménager la peau du sujet blessé médullaire et de prévenir les points de pression (escarres de décubitus).

Un nombre non négligeable de blessés médullaires sont admis dans un centre dûment spécialisé pour soigner des séquelles de leur paralysie après un séjour dans un hôpital non spécialisé. Dans les centres spécialisés dans la prise en charge des blessés médullaires, comme le Centre suisse des paraplégiques par exemple, les personnes concernées peuvent compter sur une vaste palette d’offres thérapeutiques.  Les patients sont pris en charge par des équipes transdisciplinaires constituées de médecins spécialistes ainsi que de thérapeutes et soignants chevronnés en matière de paralysie médullaire.

Complexité des impacts dus à la paralysie médullaire

Toute lésion de la moelle épinière a un impact sur le système nerveux. En dessous du niveau de lésion, la transmission des informations sensorielles et motrices qui arrivent et partent du cerveau ne s’opère plus.

L’impact de la paralysie médullaire sur l’état fonctionnel dépend de plusieurs facteurs.

  • Le niveau lésionnel (paraplégie ou tétraplégie)
  • La gravité de la / des lésion/s (paralysie complète ou incomplète)
  • La disponibilité des ressources et prestations de santé

Les retentissements de la paralysie médullaire ne se limitent pas à une atteinte en termes de motricité des bras et des jambes. Voici les autres impacts.

  • Fonctionnement de la vessie et des intestins
  • Fonctionnement des organes, comme les poumons, le cœur, etc.
  • Fonction sexuelle
  • Sensibilité, p. ex. au chaud et au froid

Complications

Une paralysie médullaire mal prise en charge peut entraîner de lourdes complications.

Accédez à une connaissance plus appro-fondie

Mitglied werden
Mitglied werden

Werden Sie jetzt Mitglied und erhalten Sie im Ernstfall CHF 250'000 Gönnerunterstützung.

Mitglied werden
Spenden
Spenden

Spenden Sie jetzt und unterstützen Sie unsere Projekte zugunsten von Querschnittgelähmten.

Spenden