Informations concernant le coronavirus

4 janvier 2022

La santé de toutes les patientes et tous les patients et de l’ensemble du personnel est la première priorité au Centre suisse des paraplégiques (CSP). En raison de la situation actuelle, le Groupe suisse pour paraplégiques se réserve le droit de modifier les dispositions concernant les visites à tout moment.

Il y a une obligation de porter un masque sur l'ensemble du site du Groupe suisse pour paraplégiques. De plus, toutes les personnes doivent être soit vaccinées, soit testées négatives, soit guéries. Les visites ne sont possibles qu’avec un test rapide Covid négatif (valable 24 heures) ou un test PCR négatif (valable 72 heures), indépendamment du status vaccinal. Il est possible de faire un test rapide antigénique avec ou sans rendez-vous devant le CSP (www.coronatest24.ch). Veuillez noter que les visites ne sont actuellement pas toujours possibles. Plus d’informations à propos des dispositions actuelles concernant les visites plus loin.

Les dispositions sont susceptibles de changer à tout moment sur décision du Conseil fédéral et du canton de Lucerne. Merci de votre compréhension.

Point de dépistage Covid-19 devant le CSP

Coronatest24 inscription (en allemand)

Disponibilité pour le public 

Ce point de dépistage est ouvert au public. L’inscription se fait auprès de Coronatest24 et non pas du CSP. 

Pour le personnel, les visiteuses et visiteurs ainsi que les athlètes

Grâce au point de dépistage sur le campus de Nottwil, les collaboratrices et collaborateurs du Groupe suisse pour paraplégiques peuvent se faire tester à tout moment, mais aussi les personnes ayant l’autorisation de visite étant donné qu’elles doivent présenter un test antigène négatif à l’entrée de la clinique. Les athlètes qui souhaitent utiliser l’infrastructure de sport (p. ex. salle d’entraînement sur rouleaux) peuvent aussi se faire tester ainsi que les patient-es qui viennent au CSP pour une hospitalisation élective.

Horaires d’ouverture

Lundi à vendredi : 08h30 – 12h15 // 13h15 – 18h30
Samedi et dimanche : 08h30 – 12h15 // 13h15 – 17h00

Testcenter corona 24 - Schweizer Paraplegiker-Zentrum

Le point de dépistage se trouve sur le parvis du Centre suisse des paraplégiques.

Dispositions concernant les visites

En accord avec les hôpitaux de Lucerne et le canton de Lucerne, une réglementation restrictive des visites s’applique au CSP qui interdit les visites sauf cas de rigueur (en vigueur dès le 29 décembre 2021). 

    • Aucune visite n’est possible en règle générale pour les patient-es hospitalisé-es durant moins de 28 jours au CSP ou qui sont atteint-es du Covid. Les visites en cas de rigueur sont autorisées pour les patients-es hospitalisé-es au CSP durant plus de 28 jours, ce pendant toute la durée du séjour.
    • Des exceptions sont accordées aux proches de patient-es mourant-es ou dépendant-es de soutien. Dans ce cas-là, il faut avoir l’accord de la ou du médecin-cadre.
    • La possibilité de visite se limite à deux personnes de référence.
    • Pour les familles avec des enfants, un adulte et deux enfants au maximum jusqu’à 12 ans sont autorisés en même temps.
    • La visite est limitée à deux heures. Deux visiteuses et visiteurs au maximum peuvent se trouver en même temps dans la chambre d’un-e patient-e. Les parents de patient-es mineur-es sont exclus de cette durée limitée de deux heures.
    • Les visites à l’unité de soins intensifs peuvent se faire avec l’accord des responsables des soins intensifs.
    • Les visites ne sont possibles qu’avec un test rapide Covid négatif (valable 24 heures) ou un test PCR négatif (valable 72 heures), indépendamment du status vaccinal. Il est possible de faire un test rapide antigénique avec ou sans rendez-vous devant le CSP (www.coronatest24.ch).
    • Il faut renoncer à une visite en cas de symptômes de maladie.
    • Les heures de visite sont du lundi au vendredi, de 14 à 20 heures, le week-end et les jours fériés, de 11 à 20 heures.

    Merci de respecter nos règles de visite pour protéger nos patientes et patients ainsi que l’ensemble du personnel !

Informations pour les patient-es ambulatoires

Les thérapies et consultations ambulatoires au CSP sont maintenues malgré les mesures liées au Covid-19. 

  • Avant votre visite

    • Renoncez à votre rendez-vous ambulatoire en cas de symptômes d’une infection du coronavirus.
    • Veuillez nous en informer au plus tard la veille. Nous fixons alors un nouveau rendez-vous. Cela ne s’applique pas aux urgences.

    Le jour de la consultation/thérapie

    • Vous devez vous désinfecter les mains en entrant au CSP.
    • Vous devez remplir une autodéclaration (Contact Tracing) à l’entrée de la clinique. 
    • Les masques emmenés soi-même (masques en tissu, masques FFP2 et masques chirurgicaux) ne sont pas autorisés pour des raisons hygiéniques et doivent être changés à l’entrée. Le CSP met des masques à disposition.

    Personnes accompagnantes

    • Ne vous faites accompagner que si cela est absolument nécessaire. Cette personne ne doit pas avoir de symptômes d’une infection du coronavirus.
    • Cette personne doit être en possession d’un certificat Covid valide (vaccinée, guérie ou testée).

    Restauration

    • Pour vous, il y a une zone séparée au restaurant Centro qui est servie par nos employé-es. Comme pour tout établissement de restauration, c’est la règle 2G qui s’applique (vaccination ou guérison).

 

Le coronavirus a également des répercussions sur le fonctionnement du campus de Nottwil. Vous trouverez ici toutes les informations importantes.

Informations actuelles sur Covid-19

    • Il faut porter un masque dans les bâtiments et les zones d’entrée et à chaque fois qu’il n’est pas possible de respecter la distance nécessaire (1,5 m). Au Centre suisse des paraplégiques (CSP) et dans les locaux de SIRMED, il faut obligatoirement porter les masques de protection mis à disposition.
    • Les propres masques FFP2, ceux en tissu ou de tout autre type ne sont pas admis. Pour des raisons de sécurité, aucune dispense de masque n’est acceptée au CSP pour les patient-es ambulatoires et les visiteurs.

    Même si vous êtes déjà vacciné-e contre le Covid-19, l’obligation du port du masque s’applique toujours.

  • Restaurant Centro

    Le restaurant Centro sert actuellement de cantine pour le personnel (3G). Pour les patient-es et les visites, il y a une zone séparée qui est servie par nos employé-es. C’est la règle 2G de la gastronomie qui s’applique.


    Espace de recueillement

    Les messes ont lieu. La salle est ouverte pour les visites individuelles.


    Piscine couverte

    La piscine du CSP est ouverte au public avec l’application du 2G+. Les horaires d’ouverture habituels s’appliquent. Les cours ont lieu. Pour de plus amples informations, adressez-vous aux organisatrices et organisateurs de cours.  Plus d’informations .

    Installations sportives sur le campus de Nottwil

    Les installations extérieures (3G) et le centre d’entraînement (2G+) sont ouverts.

    Espace visiteurs ParaForum

    L’exposition interactive au ParaForum a rouvert ses portes. Nous nous réjouissons de vous accueillir.

    Pour entrer dans l’espace visiteurs ParaForum, toutes les visiteuses et tous les visiteurs de plus de 16 ans doivent obligatoirement présenter un certificat Covid (Règle des 2G) valable.

  • Les visites guidées du CSP

    Les visites guidées ont lieu dans un cadre adapté jusqu'à nouvel ordre. Les groupes concernés sont contactés.

  • Active Communication

    Nous sommes à votre disposition ! Les rendez-vous avec les conseillers sur place sont effectués dans le respect des mesures de protection. Notre service clients et nos techniciens sont à votre disposition pendant les heures de bureau habituelles. Cliquez ici pour plus de détails et pour connaître nos mesures de sécurité


    Hôtel Sempachersee

    L'Hôtel Sempachersee est ouvert. Ici vous trouverez les mesures de santé et de sécurité de l'Hôtel Sempachersee.


    Orthotec

    Les clientes et clients en ambulatoire peuvent nous appeler pour prendre rendez-vous. Informations Orthotec sur Coronavirus ici.


    ParaHelp

    ParaHelp obligé de réduire les visites personnelles chez les clients au minimum, ce conformément à l’OFSP. Informations ParaHelp sur Coronavirus ici


    SIRMED

    SIRMED n'organisera plus de séminaires à Nottwil ou chez les clients jusqu'au 19 avril 2020. Informations SIRMED sur Coronavirus ici.

  • Les personnes blessées médullaires font-elles partie du groupe à risque ?
    Les paralysé-es médullaires ne font pas systématiquement partie du groupe à risque. Cela dépend du niveau lésionnel et de l'état de santé en général. Les paraplégiques sont paralysé-es jusqu'à hauteur du ventre, environ ; les tétraplégiques plus haut. Les personnes avec une tétraplégie complète ont aussi une fonction respiratoire restreinte. C'est pour cela qu'elles sont plus vulnérables que les paraplégiques. Pour plus d’infos: 
    Comprendre la paralysie médullaire.

    Comment le Centre suisse des paraplégiques soutient-il le canton de Lucerne ?

    À la demande du canton de Lucerne, le CSP a installé un centre de dépistage drive-in ainsi qu’un Medical Center Luzern (MCL) sur son site afin d’accueillir des patientes Covid-19. Ce dernier ne sera mis en service que lorsque les hôpitaux de la région (comme l’hôpital cantonal de Lucerne LUKS et Hirslanden Klinik St. Anna) et le CSP auront atteint leurs capacités.

    Pourquoi ne pas remettre en service l’hôpital militaire à côté du CSP ?
    L’ancien hôpital militaire à côté du Centre suisse des paraplégiques est utilisé comme entrepôt. Il ne sert donc plus d’hôpital.

    Toutes les questions sur le coronavirus Covid-19
    Vous avez des questions sur l’infection, les risques, les voyages, le tourisme, les symptômes, le diagnostic, le traitement et la protection contre l’infection ? Vous trouverez les réponses ici sur le site FAQ de l'OFSP.

  • Un nombre croissant de personnes sont infectées par le nouveau coronavirus en Suisse. Pour que la situation change, nous devons tous adopter un comportement responsable en restant à la maison. C’est seulement ainsi que nous parviendrons à limiter le nombre de cas et à éviter une surcharge de notre système de santé.