radiologie_schweizer_paraplegiker-zentrum

Renouvellement de la radiologie pour des diagnos-tics plus précis

Jede Spende zählt

Spendenbetrag auswählen

Egal in welcher Höhe, Sie leisten einen wichtigen Beitrag für Querschnittgelähmte.

Retrouver le rôle de pionnier

Depuis la fondation du Centre suisse des paraplégiques (CSP) il y a 30 ans, d’énormes progrès technologiques ont pu être réalisés. Dans les années 1990 déjà, la clinique de Nottwil faisait figure de pionnière dans le domaine de la radiologie. De multiples équipements spécialisés révélaient aux médecins l’intérieur du corps, en leur fournissant ainsi les bases nécessaires à la suite du traitement. Plusieurs générations d’appareils plus tard, ces matériels sont désormais obsolètes. Les technologies actuelles offrent des possibilités thérapeutiques bien meilleures et plus ciblées, tout en réduisant jusqu’à 90 % les radiations subies.

« Il est temps de nous moderniser », explique Markus Berger, médecin-chef du service Radiologie à Nottwil. « Nous pouvons amener le diagnostic par imagerie à un niveau supérieur. »

Renouer avec le rôle de pionnier – aidez-nous dans la tâche !

Éviter des transports fatigants

Markus Berger prévoit de transformer le service de radiologie grâce à des équipements de diagnostic des plus modernes et une optimisation spatiale permettant de travailler plus efficacement. Les nouveaux appareils permettront d’effectuer tous les examens nécessaires directement au CSP, évitant ainsi aux patientes des transports fatigants vers des centres de radiologie externes, notamment lorsque des implants métalliques sur la colonne vertébrale interfèrent avec les clichés IRM.

Un nouveau tomographe à résonance magnétique (IRM) à haute résolution doit remplacer l’appareil actuel. Il assurera non seulement un bien meilleur diagnostic par imagerie, mais facilitera également le positionnement des paralysées médullaires et l’examen des patientes anesthésiées, grâce à un tunnel plus large. Ainsi, les appareils adaptés seront toujours disponibles en cas d’urgence et augmenteront la précision du diagnostic tout en supprimant les temps d’attente.

« La dose de rayonnement par rapport à un appareil de radiographie est réduite de jusqu’à 90 %. »

radiologie_schweizer_paraplegiker-zentrum

Les appareils IRM de dernière génération permettent un meilleure diagnostic (image : exemple du fournisseur)

Diminution significative des radiations

Outre l’IRM, les deux appareils de radiographie vieillis seront aussi remplacés car ils ne répondent plus aux exigences d’aujourd'hui. De même, l’appareil EOS est aussi remplacé. Cet appareil permet de faire des clichés quand la personne est dans une position d’effort, donc par exemple dans un fauteuil roulant. Les détecteurs à comptage de photons permettent d’obtenir une résolution des images bien plus nette. En même temps, la dose de rayonnement par rapport à un appareil radiographie est réduite de jusqu’à 90 %. « Cet appareil de dernière génération offre de nouvelles perspectives à la radiologie », dit Markus Berger. « Un diagnostic de pointe fait partie intégrante de la prise en charge aiguë des para et tétraplégiques. Autrement dit, c’est un élément décisif de notre concept intégral pour le suivi de personnes avec une paralysie médullaire. »

Avec ces nouveaux appareils, le service de radiologie du Centre suisse des paraplégiques veut établir de nouvelles références. 

Un plus grand du tunnel de l’appareil IRM aide les personnes claustrophobes.

radiologie-geraet-schweizer-paraplegiker-zentrum

Grâce aux nouveaux appareils, l’exposition aux rayons est réduite et l'examen du patient anesthésié est facilité. 

Un diagnostic de qualité est un élément essentiel des soins aigus prodigués aux para et tétraplégiques au CSP.

  • Markus Berger aura 63 ans en novembre, la retraite approche. Avant de quitter ses fonctions de direction du service de radiologie et de prendre sa retraite, le médecin­ chef ne ménage pas sa peine pour donner corps au projet de modernisation de son service, son « bébé », dit­-il, avec au programme l’acquisition d’appareils ultramodernes et la refonte de son service. À l’époque de son embauche, à Nottwil en juillet 1998, le radiologue avait tout de suite pres­ senti le rôle de pionnière que la clinique serait appelée à jouer, vu les infrastructures impression­ nantes à disposition dont deux appareils d’imagerie par résonance magnétique (IRM). Agrandi et modernisé dans le cadre de la première extension de la clinique cette année-­là, le canevas du service de radiologie est celui qu’on lui connaît aujourd’hui encore.

Les avantages de la modernisation de notre service de radiologie

  • des diagnostics plus précis et des thérapies ciblées grâce à une nouvelle IRM et à des appareils de radiographie novateurs
  • réduction massive des radiations
  • un plus grand tunnel de l’IRM aide les personnes claustrophobes

« Un diagnostic de qualité est un élément essentiel des soins aigus prodigués aux para et tétraplégiques au CSP. Nous avons absolument besoin d’une infrastructure moderne pour pouvoir continuer à offrir à nos patient-es le meilleur diagnostic possible. »

Faites un don pour soutenir le renouvellement de la radiologie .

Demandes et contact

Dons à caractère général

Nos coordonnées bancaires

Fondation suisse pour paraplégiques
6207 Nottwil

IBAN 
CH14 0900 0000 6014 7293 5 

Compte postal 
60-147293-5